Le réseau Information jeunesse vous accueille près de chez vous
Votre email





 selectionner
Lire aussi | Détail article
«J’ai beaucoup appris pendant mon service civique»
«J’ai beaucoup appris pendant mon service civique»
Maud Caeiro, étudiante aux Beaux Arts de Besançon, vient de réaliser son service civique dans le cadre du festival culturel Bien urbain. Une expérience enrichissante et à inscrire sur le CV.
201
Recherchez une annonce  
Pour consulter les annonces,
cliquez sur un onglet rouge.
 

Etudiante en graphisme à l'Ecole Régionale des Beaux Arts, Maud, Caeiro, 26 ans, était à la recherche d'un stage qui lui permette de valoriser les connaissances acquises en formation et de découvrir de nouveaux horizons. Une opportunité que lui a fournie l'association bisontine Juste ici, qui organise le festival Bien urbain. «Ma mission était de faire participer des personnes qui n'ont pas forcément accès à ce type d'événement. Par exemple, j'ai organisé des visites pour des résidents du foyer-logement de Marulaz. Je suis allée leur proposer et j'ai adapté la visite. J'ai aussi invité et accueilli des jeunes en recherche d'emploi qui viennent très peu au centre-ville. Le but était de leur faire découvrir autre chose».
Une action qui s'inscrit parfaitement dans la charte des valeurs du service civique qui défend   la diversité, la solidarité, la mixité ou encore le lien social. «Un inspecteur du service civique est d'ailleurs venu me voir pour vérifier que ma mission répondait bien à mes attentes, à celles de l'association et du dispositif» poursuit Maud. «J'y ai appris beaucoup de choses. J'ai découvert les acteurs culturels locaux, comment s'organise la gestion de la culture dans une ville, comment fonctionne une association culturelle... De plus, j'ai pu rencontrer des graphistes avec qui j'ai échangé pour mieux connaître ce métier». Après un stage de trois mois à Shanghai et un stage auprès de la photographe parisienne Elene Usdin, cette expérience constitue un nouveau volet de la carte de visite de la jeune graphiste. Après cette mission de six mois, Maud se consacre désormais pleinement à son projet de 5e année d'études. Elle est aussi l'une des fondatrices du collectif de jeunes artistes CTRL+E qui travaille actuellement sur un projet mêlant plusieurs médias (photo, vidéo, illustration).

Katia Mairey


 


  VOIR LES COMMENTAIRES [0] 
  LAISSER UN COMMENTAIRE
ACCUEIL QUI SOMMES-NOUS ? INFOS LÉGALES CONTACT VERSION MOBILE  
site internet réalisé par Amenothès Conception